GILI GEDE ET LOMBOK

Madak Belo Guesthouse is on East side of Gili Gede, just one kilometer after the village of Tanjungan.

Gili Gede Indah, signifie « la jolie-grande-petite ile » dans un mixe d’Indonésien et de Sasak, le dialecte local. C’est la plus grande des 12 îles présentes dans la baie de Sekotong, au Sud Ouest de Lombok, Indonesie.

Gili Gede Indah, fait 4000 m de long et entre 300 m et 1500 m de large selon les endroits. Il n’y a pas de véhicule motorisé, il faut donc emprunter les sentiers côtiers ou prendre un taxi boat pour se déplacer  à travers l’île, qui compte 2 lacs d’eau de mer, 3 collines, et de longues plages de sable blanc, principalement sur la façade Est et Nord.

TAXI-BOAT LOMBOK/GILI GEDE

 

On y recense 3 villages principaux et des dizaines de hameaux qui regroupent environs 1000 habitants au total. Ceux-ci vivent dans une très grande pauvreté, principalement de la pêche ainsi que des aides fournies par le gouvernement et le World Food Programme.

En 2011, on compte sur l’île 3 hôtels : Madak Belo (Est), Secret Island resort (Sud), Viavacare (Ouest), il suffit de prendre le taxi boat à partir de la plage de Tembowong (au niveau de la station essence en face de Gili Gede Indah) ou d’appeler directement une des accommodations pour organiser un transfert.

Le Sud Ouest de Lombok : La région de Sekotong

Sekotong Barat est la péninsule Sud Ouest de Lombok, allant de la ville de Lembar à l’Est jusqu’à la pointe de Bangko Bangko, à l’ouest.

Lembar est le principal port de Lombok pour les ferries, en provenance de Bali toutes les heures, les tankers et les bateaux de ligne.

L’unique route vers l’ouest longe la cote frangée de plages desertes et d’îles tranquilles (Gili Gede, la plus grande, Gili Nanggu, Gili Layar, Gili Sudat, Gili Ringgit, Gili Poh, Gili Asahan…),  traverse les petites villes de Sekotong et  Pelangan, avant de terminer sur une piste qui continue vers  Bangko Bangko, l’un des breaks de surf les plus connus d’Indonésie.

A Pelangan, il est possible de tourner à l’Est, (au lieu de continuer vers l’Ouest), pour rejoindre à moins de  5 km la grandiose plage de Mekaki, qui s’ouvre sur un croissant de plus de 1500 m de sable blanc, de rouleaux, de falaises et de forêt tropicale.

Sekotong Barat qui vivait principalement de la pêche, d’un peu d’agriculture et de la fabrication de briques, connait une ruée vers l’or, certes modérée, qui sort progressivement la région de son isolement. La région s’ouvre aussi petit à petit au tourisme, on dénombre en 2011 une dizaine d’hôtels dont quelques uns sur les îles de Gili Gede et Gili Nanggu.

Comments are closed.